Nouvelle huile à barbe “Le Grand Daron”

Top 10 des styles de barbe pour homme

Vous aimeriez porter la barbe mais vous n’êtes pas certain de l’apparence que vous souhaitez lui donner ? Ou bien vous en avez déjà une, mais vous n’êtes pas certain qu’elle vous aille très bien ? Barbe du Daron va s’empresser de vous présenter les différents styles de barbes, des plus répandus aux plus originaux.

A partir de là, votre choix de barbe dépendra non seulement de vos goûts mais aussi de l’implantation de votre poil et de la morphologie de votre visage, autant de paramètres que nous prendrons en compte dans cet article.

A vos marques ? Prêts ? C’est parti pour un panorama barbesque des plus complets !

La barbe courte ou barbe de 10 jours

On l’appelle aussi la barbe de dix jours. Particulièrement tendance, elle est aussi ce qu’il y a de mieux pour apparaître viril et sexy tout en conservant une élégance certaine. D’après une étude menée par l’Université de New South Wales en Australie, la barbe courte est d’ailleurs celle qui plaît le plus à la gent féminine. Gentlemen, à vos tondeuses !

La barbiche

Il s’agit tout simplement d’une petite barbe dont le périmètre se limite au menton. Dans le cas où celle-ci est très courte, on l’appelle je te tiens tu me tiens par la barbichette. Par souci d’équilibre, on associe souvent le port de la barbiche à celui de la « mouche », aussi appelée « timbre », termes qui désignent une autre zone de poils au-dessous de la lèvre inférieure. Le reste est totalement rasé, moustache incluse.

Le timbre/La barbe mouche

Nous en parlions à l’instant : la mouche fait donc référence aux poils implantés sous la lèvre inférieure. Ce qu’on appelle le timbre, c’est une version prolongée de cette dernière, dans laquelle les poils sont taillés de manière à former une ligne verticale au centre du menton. Ce type de barbe très latino est assez facile à réaliser, à condition d’avoir suffisamment de matière pour que le timbre soit bien fourni. Dans le cas contraire, le résultat sera plus que moyen.

La Balbo/L’ancre

Ne vous fiez pas à ce nom un peu bizarre : la barbe de type Balbo, aussi appelée « ancre », est un style bien connu. Cette moustache associée à une barbiche prolongée sur les côtés de la mâchoire, lui donnant ainsi un aspect triangulaire qui évoque plus ou moins la forme d’une ancre, a vu sa popularité boostée par l’acteur américain Robert Downey Jr. qui la porte dans la plupart de ses rôles. Le peu de fois où il apparaît avec une barbe différente ou absente, c’en est presque étrange ! Et si cette barbe est aussi désignée sous le nom de Balbo, c’est parce qu’elle doit son origine à un homme politique italien qui s’appelait Italo Balbo. Désolé Robert, tu n’es pas un pionnier.

La barbe sauvage

Comme son nom l’indique, le style sauvage se veut plus naturel et plus déstructuré que la plupart des autres styles. Il s’obtient tout simplement en laissant pousser sa barbe pendant un certain temps, sans se soucier de sa symétrie ou de sa structure. Attention toutefois :

  • Il faut disposer d’une barbe qui pousse spontanément d’une façon dense et bien répartie, sans quoi vous risquez de vous retrouver avec un champ de bataille pileux sur le visage
  • Il est préférable de consacrer un soin tout particulier à son look, sa coupe de cheveux et son hygiène ; lorsqu’on fait le choix de porter une barbe à l’aspect volontairement approximatif, il n’y a qu’un pas entre un charme un brin « sale gosse » et une allure réellement négligée.

Le bouc

On peut résumer ce grand classique par l’équation suivante : Bouc = Moustache + Barbiche. C’est donc un style de barbe qui consiste à entourer la bouche. Très populaire et réellement tout-terrain, il peut convenir à toutes les formes de visage. Il s’avère d’autant plus efficace sur les visages ronds : cette répartition de poils a en effet tendance à allonger le visage, et par conséquent à atténuer les rondeurs.

La barbe de trois jours

Depuis que George Michael l’a popularisée les années 1980, elle est la star de toutes les barbes. A condition bien sûr d’être travaillée et bien entretenue au moyen d’une bonne tondeuse, la barbe de trois jours n’est plus du tout synonyme de négligence ou de mauvaise hygiène comme c’était le cas autrefois. Au contraire, elle est aujourd’hui signe de masculinité et de charisme. C’est aussi la barbe passe-partout par excellence : elle peut faire son petit effet aussi bien sur les visages carrés que sur les visages ronds ou ovales, et peu importe la pilosité faciale de l’individu. D’ailleurs, contrairement à la plupart des autres barbes, elle peut tout à fait se porter lorsqu’on possède une pilosité inégale. Ce déséquilibre se fondra dans l’allure générale qui se veut joliment approximative.

La barbe longue

Pour le coup, elle nécessite des poils particulièrement denses et fournis, sinon ça n’est même pas la peine. Grande vedette chez les hipsters, la barbe complète nécessite d’une part de la patience, d’autre part de la rigueur. Elle s’obtient généralement en plusieurs mois, et son entretien implique l’utilisation très régulière d’instruments et de soins spécifiques. Et pour vraiment optimiser son charme, la barbe longue doit se porter de préférence avec un style vestimentaire assez élégant ; le contraste ainsi créé entre barbe et look permet d’obtenir un look intéressant et d’éviter d’avoir une apparence négligée.

La Van Dyke

Anthony Van Dyck est un célèbre peintre du 17ème siècle, et c’est à lui que l’on doit l’existence de ce style de barbe méchamment stylé qu’on désigne aujourd’hui sous le nom de Van Dyke. S’il existe un certain nombre de variantes plus ou moins tendance, la Van Dyke d’origine se limite à une barbiche bien dense terminée en pointe et surplombée d’une moustache tout aussi fournie, le tout sculpté avec précision pour un résultat à la fois harmonieux et classe. Si vous avez un peu d’audace et que vous souhaitez vous singulariser, vous pouvez laisser pousser votre moustache sur la longueur et obtenir ce qu’on appelle une barbe à l’impériale : un style au charme désuet, un peu façon « Trois Mousquetaires ».

La ducktail/barbe en pointe

A la fois rock’n’roll et structurée, cette barbe au style audacieux exige un entretien rigoureux et habile. Elle consiste à jouer sur les longueurs en installant un contraste entre les poils des pommettes, rasés courts, et les poils du menton qui s’étirent vers le bas. On obtient cet effet en utilisant plusieurs hauteurs de sabots. Résultat : un dégradé qui confère originalité, virilité et distinction.

Quel style de barbe pour quelle forme de visage ?

Eh oui, le choix d’un style de barbe n’est uniquement une question de goûts personnels. Il doit également se faire en fonction d’un paramètre indépendant de notre volonté : la forme de notre visage.

– Votre visage est plutôt de forme ovale ? Vous avez de la chance : en principe, vous pouvez tout faire. Un visage ovale peut porter à peu près tous les styles de barbes, des plus softs comme la barbe de trois jours aux plus osées comme la barbe complète. No limit !

– Pour les visages ronds, c’est un peu plus compliqué. On n’y peut rien : un visage rond est presque automatiquement associé à la gentillesse ou la bonhomie. Pour casser cette image, on peut donc aller chercher de la virilité en optant pour une barbe assez fournie sous le menton et plutôt courte sur les côtés ; de cette manière, le visage apparaîtra plus allongé qu’il ne l’est vraiment, et donc plus équilibré. Les styles recommandés sont donc la Balbo, la Van Dyke, la barbe de dix jours, le bouc ou encore la barbiche.

– Souvent caractérisés par une mâchoire marquée et des traits virils, les visages carrés sont synonymes de masculinité. Dès lors, deux options se profilent : soit vous souhaitez renforcer cet aspect viril, soit vous aimeriez plutôt l’adoucir. Dans le premier cas, la barbe de trois jours ou la barbe de dix jours peuvent faire l’affaire, ou bien une barbe plus longue si vous n’avez pas peur d’accentuer le côté carré. A l’inverse, la moustache et les barbes courtes comme la barbiche(tte) ou le bouc sont de bonnes candidates pour atténuer la dureté des traits : elles auront pour effet d’arrondir les angles de votre visage et d’adoucir votre expression.

– Enfin, pour les visages allongés, mieux vaut éviter les barbes trop étirées qui prolongent le menton et ne font qu’allonger la tête encore plus ! La barbe en pointe, le bouc, la barbiche sont par conséquent déconseillés. Une moustache paraît plus avisée, ou alors une barbe bien fournie au niveau des joues qui rééquilibrera les proportions.

Pour plus de précisions sur les différents styles de barbes en fonction de la forme du visage, rendez-vous sur notre article consacré : Quelle barbe pour quelle forme de visage ?

Conclusion :

Vous en connaissez désormais un rayon sur les différents styles de barbes, leurs caractéristiques et la manière dont ces barbes doivent être arborées. A vous, si vous le souhaitez, de prendre une décision en connaissance de cause et en fonction de votre morphologie de visage. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à entretenir et choyer votre barbe pour maintenir une structure harmonieuse et un aspect éclatant…

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron
Logo
Shopping cart