Peau qui pèle : que faire contre la desquamation ?

Votre peau pèle ? Nous avons pour vous des explications, et surtout, des solutions à ce phénomène beaucoup plus fréquent et beaucoup moins négatif que ce que l’on pourrait croire. Commençons par vous rassurer si toutefois vous étiez inquiet : il n’y a a priori rien de dramatique.

Pour autant, pas de quoi chanter “let it snow” en regardant les flocons cutanés tomber de votre corps ; ça reste assez incommodant (on en sème partout) et vraiment pas hyper glamour. Alors comment pourquoi arrive-t-il que notre peau pèle, et comment y remédier ?

Explications : la peau qui pèle, qu’est-ce que ça signifie ?

Plus officiellement appelé “desquamation”, le phénomène de la peau qui pèle correspond à la perte des couches superficielles de l’épiderme. Qu’il concerne la peau des mains, des pieds, du visage, du cou ou de toute autre partie du corps (les pellicules sont aussi le fruit d’une desquamation), la logique est la même : la couche supérieure de votre peau se détache pour mieux se renouveler. Plus précisément ?

Eh bien, les pellicules ou les petits lambeaux qui se détachent de votre corps et que vous observez avec une grimace de dégoût sont en fait des peaux mortes qui, lorsque les cellules se régénèrent, cèdent la place à une nouvelle couche de peau. Il s’agit donc d’un processus de réparation, et non de destruction.

En fait, c’est plutôt une bonne chose en soi ! Mais gardez en tête que votre peau ne se comporte pas de la sorte sans raison : une peau qui pèle, c’est une peau qui réagit à une agression extérieure.

Du coup, si vous ne voulez pas neiger tous les quatre matins, vous devez comprendre pourquoi votre peau a été agressée (ou risque de l’être) afin de vous épargner ce problème à l’avenir. Problème qui, néanmoins, peut heureusement être traité.

Pourquoi a-t-on la peau qui pèle ?

Le phénomène de la peau qui pèle n’est pas si différent des divers problèmes que l’on rencontre dans la vie : il est impossible de le résoudre tant qu’on n’en comprend pas les causes. Voici les origines les plus fréquentes de la desquamation :

Comment prévenir la desquamation ?

Pour limiter les risques de desquamation, tout est question de vigilance. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, voici quelques précautions à prendre pour éviter de se retrouver avec une peau qui pèle :
  • Lorsque vous souhaitez faire le lézard au soleil, pensez à vous badigeonner de crème solaire au préalable et, si vous vous éterniez,, à vous rebadigeonner toutes les deux heures. Ça peut sembler d’une évidence absolue, mais énormément de gens négligent cette précaution.
  • Prenez des douches entre 40 et 43 degrés maximum (la fourchette la plus adaptée à votre peau et à votre température corporelle), et n’y restez pas éternellement. En plus, vos factures vous remercieront.
  • Si vous envisagez d’investir dans un nouveau parfum ou un nouveau produit de beauté, jetez un œil attentif à ses composants pour vous assurer que vous ne vous exposez pas à des risques d’allergie.
  • Prenez soin de votre peau au quotidien, en optant pour des gels douche sains et hydratants (lien éventuel vers un article BDD relatif aux gels douche) et en utilisant de la crème, particulièrement lors des pics de chaud ou de froid.
  • Buvez beaucoup, surtout en été !

Comment traiter la desquamation ?

Bien entendu, le risque zéro n’existe pas. Parfois, on a beau faire preuve de prudence, la malchance prend tout de même le dessus. Si, malgré toutes vos précautions, votre peau se met à peler, voici le mot d’ordre : hydratation.  C’est ainsi que vous résoudrez 90% du problème : la cicatrisation de votre peau s’en verra accélérée, et vos éventuelles démangeaisons seront apaisées.

Alors buvez beaucoup d’eau, et appliquez de la crème matin et soir sur la zone concernée. Après toute exposition au soleil, il est également conseillé d’appliquer un lait après-soleil (cela étant, la meilleure option reste encore de limiter au maximum l’exposition de votre peau abîmée au soleil).

Et encore une fois, si votre peau pèle, dites-vous que c’est un phénomène naturel et sans gravité. Ne voyez pas cela comme un mal à éradiquer, mais plutôt comme la possibilité d’accompagner au mieux le renouvellement de vos cellules mortes.

Que faut-il éviter lorsque l'on a la peau qui pèle ?

La bonne régénération de votre peau ne dépend pas uniquement de ce que vous ferez, mais aussi de ce que vous ne ferez pas. En plus des gestes à appliquer, voici quelques gestes à éviter autant que possible.
  • N’arrachez pas vos lambeaux de peau. Il peut être très agréable, pour ne pas dire jouissif, de tirer un bon coup sur ses peaux mortes, voire de les gratter avec les ongles. On peut aussi s’imaginer que plus vite tomberont les peaux, plus vite on en aura terminé avec ce problème : c’est faux. Au contraire, en voulant brusquer les choses, vous ne ferez qu’empêcher votre épiderme de cicatriser. C’est un peu comme un bouton très laid qu’on est tenté de percer prématurément : il se contentera de revenir encore plus laid, et peut-être même infecté. Et c’est pas joli.
  • Évitez les douches trop chaudes (mais ça, on l’a déjà dit) qui sont synonymes d’agression.
  • Pas de gommages, ou très peu, sur la surface concernée : l’exfoliation de la partie agressée de votre épiderme peut entraîner des irritations désagréables, voire douloureuses, et retarder le processus de cicatrisation.

A présent, vous savez tout ce qu’il faut savoir sur la desquamation. L’occasion de constaté que, comme beaucoup d’autres symptômes sans gravité, celui-ci peut être évité (pas toujours, mais souvent) par une bonne hygiène et quelques précautions toutes simples. On ne le dira jamais assez : prenez soin de vous.
A présent, vous savez tout ce qu’il faut savoir sur la desquamation. L’occasion de constaté que, comme beaucoup d’autres symptômes sans gravité, celui-ci peut être évité (pas toujours, mais souvent) par une bonne hygiène et quelques précautions toutes simples. On ne le dira jamais assez : prenez soin de vous.

Let it snow, let it snow, let it snow !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron
Logo

Hé Fiston !

Inscris toi à la newsletter
pour recevoir en exclusivité :

Shopping cart