Nouvelle huile à barbe “Le Grand Daron”

Savon au soufre, quels bienfaits contre l’acne ?

Et si vous vous laviez au soufre ? Si si, vous avez bien lu. De plus en plus utilisé, le savon au soufre est actuellement l’un des soins les plus recommandés par les dermatologues pour lutter contre les points noirs et l’acné… entre autres ! Son action anti-inflammatoire, désintoxiquante, désinfectante et astringente est bénéfique à bien des égards. Surprise, le savon au soufre peut même s’appliquer sur les cheveux.

De quoi ce produit est-il composé ? Quels sont ses résultats ? Barbe du daron va sans plus tarder lever le voile sur ces questions

Table des matières

Savon au soufre, un tout petit peu d’histoire…​

Non, cela n’a rien d’une nouvelle mode loufoque comme on en voit parfois dans le domaine de la cosmétique : les vertus du savon au soufre sont connues depuis bien longtemps. En effet, déjà dans l’Antiquité, il était utilisé à des fins médicinales, plus particulièrement pour lutter contre les inflammations de la peau et les démangeaisons. Sa composition, quant à elle, repose sur une connaissance ancestrale des plantes et de leurs bienfaits naturels.

Savon au soufre, ennemi juré de l'acné​

Comme évoqué dans notre intro, le savon au soufre est réputé notamment pour sa faculté à réduire l’acné et les points noirs.

Passage obligé de l’adolescence, la puberté va de pair avec une augmentation de l’activité hormonale, laquelle entraîne une forte production de sébum et de bactéries qui, chez de nombreuses personnes, agressent la peau et font apparaître des irrégularités indésirables(dans tous les sens du terme : allez donc vous faire « désirer » avec un visage constellé de boutons dégueu).

C’est là qu’intervient le savon au soufre. Très efficace sur les peaux grasses et plus particulièrement sur la zone T (menton, nez, front), ce dernier contribue à assécher la peau et donc à limiter la quantité de sébum de manière à ce que cette substance ne s’accumule pas excessivement sur l’épiderme.

Savon au soufre, engagé contre l’eczéma et la dermite séborrhéique

Caractérisé par une inflammation non contagieuse de la peau qui s’accompagne de rougeurs, de fines vésicules, de squames et de démangeaisons, l’eczéma se manifeste chez certaines personnes par des poussées spectaculaires qui peuvent être aussi bien liées à leur nature génétique qu’à des paramètres environnementaux. En appliquant du savon au soufre sur la peau durant ces périodes de poussées, il y a de fortes chances que vous parveniez à améliorer l’aspect de votre peau et à limiter les démangeaisons.

Il en va de même avec sa cousine : la dermite séborrhéique. Ce doux nom ne parle pas à tout le monde, mais ses symptômes sont extrêmement connus et répandus. Il s’agit tout simplement d’une inflammation de la peau et du cuir chevelu qui engendre une desquamation de la peau. Au-delà d’un aspect peu ragoûtant, cette desquamation s’accompagne souvent de petites pellicules et de démangeaisons très pénibles. Là encore, utiliser du savon au soufre est une approche que nous ne pouvons que vous conseiller.

Attention toutefois : un emploi excessif de ce produit risquerait d’assécher votre peau. Appliquez-en plusieurs fois par semaine durant les périodes aigües, et seulement une fois par semaine dans les phases plus calmes.

Savon au soufre : militant anti-psoriasis

Maladie chronique causée par une altération du système immunitaire, le psoriasis se manifeste par la formation d’écailles sur la peau. Celles-ci peuvent apparaître sur les mains, les coudes, les genoux, le dos, le cuir chevelu… et grâce à son pouvoir désinfectant, le savon au soufre complète idéalement les médicaments préconisés, et améliore l’allure de la peau en éliminant les bactéries et en réduisant la formation de pus.

Conseils d’utilisation

Petit avertissement tout de même : le savon au soufre n’est pas à mettre entre toutes les mains, ni à utiliser de n’importe quelle manière. Parmi d’autres paramètres, le type de peau est important à prendre en compte : ce produit est conseillé pour les peaux grasses et éventuellement les peaux mixtes, mais il est préférable de l’éviter sur les peaux sèches. Logique : ce savon est connu pour sa faculté à éliminer la graisse de l’épiderme. Dans les cas où la peau ne contient pas excessivement de sébum, son usage devient au mieux superflu, au pire contreproductif puisqu’il risque fort de dessécher la peau (et donc de créer un problème au lieu d’en résoudre un).

De même, les personnes aux peaux grasses ou mixtes n’ont pas intérêt à employer abusivement le savon au soufre. Grand maximum, appliquez-en deux fois par jour, matin et soir. De temps en temps, faites-le juste après un gommage pour une pénétration plus efficace (les pores de la peau seront dilatés et celle-ci accueillera mieux la substance). Pour un meilleur effet, laissez agir une minute avant de rincer.

Encore trop méconnu du grand public, le savon au soufre est pourtant un allié efficace pour réparer les peaux sujettes à une surabondance de sébum ou à une maladie à l’origine de desquamations ou de démangeaisons. Un produit qui, employé à bon escient, ne soufre d’aucun défaut !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron
Logo
Shopping cart