-15% sur votre 1ere commande | Code : hellodaron   Livraison offerte dès 60€

Cheveux gras : quelle routine capillaire adopter ?

« Mais bon sang, je me lave les cheveux comme tout le monde, comment se fait-il qu’ils soient poisseux comme du sirop ? »

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul : il y a quantité de malchanceux qui se coltinent des cheveux gras et qui pourtant, comme vous, connaissent un petit peu le principe du shampoing. Comment expliquer cet aspect et cette texture peu engageants ? Et comment peut-on y remédier efficacement ?

Dans cet article, nous vous détaillons les causes du phénomène, mais aussi et surtout les moyens de le contrer. Le contrer par l’utilisation de certains soins spécifiques, par des méthodes d’application de ces soins ou encore par l’alimentation ! Prêt à dire adieu à vos cheveux gras ?

​Pourquoi nos cheveux deviennent-ils gras ?

Tout d’abord, intéressons-nous à l’origine du mal ! En effet, difficile de résoudre un problème sans en connaître les causes…

Sachez que, comme beaucoup d’autres parties du corps, les cheveux sécrètent ce que l’on appelle du sébum. Son rôle est de lubrifier les cheveux et de les empêcher de devenir trop secs et trop cassants.

Seulement voilà, certains cheveux ont manifestement du mal à intégrer que le sébum est à consommer avec modération. Or, si par malheur ils en sécrètent une trop grosse quantité (on appelle cela la « séborrhée »), les cheveux revêtent irrémédiablement un aspect huileux et se font désagréables au toucher ; la faute aux glandes sébacées qui engorgent les follicules pilo-sébacés et asphyxient leurs racines.

Mais trêve d’explications scientifiques, d’où provient cet excès de sébum ? Qu’est-ce qui peut bien motiver les cheveux,  à sécréter en surabondance une substance qui nuira gravement à son charme ?

​Les cheveux gras : différentes origines

L’excès de sébum est à l’origine des cheveux gras, d’accord… mais qu’est-ce qui est à l’origine de l’excès de sébum ? Il existe plusieurs causes, très différentes les unes des autres. Sans doute vous reconnaîtrez-vous dans l’une d’entre elles, ainsi résoudre votre problème n’en sera que plus facile.

Les différentes causes possibles sont donc :

  • un problème hormonal
  • le stress, l’anxiété
  • la prise de certains médicaments
  • une alimentation trop grasse et/ou trop sucrée
  • les conditions atmosphériques : climatisation, pollution
  • des lavages trop fréquents
  • l’hérédité

Au vu du nombre de facteurs qui peuvent être à l’origine des cheveux gras, on comprend pourquoi tant de personnes sont touchées… mais qu’à cela ne tienne, ce n’est pas un problème sans solutions. Dans la plupart des cas, il est tout à fait possible de rectifier le tir. Allez, on vous donne les clés sans plus tarder.

Comment remédier aux cheveux gras ? Quelques astuces simples

Vous aussi, vous êtes touché par cette malédiction et vous souhaitez vous débarrasser de cette apparence peu ragoûtante qui caractérise votre tignasse ? Avant de parler des produits à utiliser, voici quelques habitudes que nous vous conseillons de prendre, des gestes simples du quotidien qui pourront suffire à changer la donne !

  1.  D’abord, ne brossez pas vos cheveux trop longtemps et trop souvent. Le brossage stimule le cuir chevelu et, de ce fait, la production de sébum. Pour nourrir le cheveu sans excès, le mieux est de se limiter à un petit coup de brosse par jour afin de se démêler les tifs et de répartir le sébum sur les longueurs. Laissez les coiffages interminables à la gent féminine, qui en a fait sa spécialité et qui adore monopoliser la salle de bain pendant des heures (coucou les filles).
  2. Côté shampoing, allez-y mollo sur le shampoing sec. C’est très pratique lorsqu’on est pressé et, accessoirement, cela peut cacher les cheveux gras. Pour autant, une application trop fréquente a pour effet d’endommager le cuir chevelu qui, par réflexe, répondra en augmentant sa production de sébum.
  3. En ce qui concerne les lavages, même topo que pour les brossages. Point trop n’en faut. Pourtant, c’est un réflexe naturel : lorsque les cheveux graissent, on est tenté de les laver plus souvent. Erreur ! En adoptant ce comportement, vous vous embarquerez dans un cercle vicieux qui ne fera qu’empirer les choses, car qui dit lavages trop fréquents dit agression du cuir chevelu et… rebelotte, celui-ci répondra en balançant la dose de sébum.
  4.  Comment appliquez-vous votre shampoing ? A moins que vous ayez pour projet de martyriser vos cheveux, nous vous suggérons de répartir le shampoing au moyen d’un massage doux, plutôt que de frotter votre touffe comme un fou furieux. Sinon, agression, sébum-réflexe etc…
  5. Après l’étape du shampoing, le rinçage des cheveux a lui aussi son importance. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour lui ça veut dire beaucoup. Rincez donc consciencieusement chaque parcelle de votre pelouse capillaire, et préférez l’eau tiède à l’eau brûlante afin de ne pas provoquer de dérèglement au niveau de la sécrétion de sébum.
  6. Que se passe-t-il après le rinçage ? On sèche, pardi ! Et si on souffre déjà d’un problème de cheveux gras, on limite si possible l’usage du sèche-cheveux. D’accord, il permet un séchage rapide pour quiconque possède des cheveux longs ou mi-longs, et puis ça fait tout chaud sur le crâne (délicieux en hiver), mais ce que l’on sait moins, c’est que ce monstre souffleur a une fâcheuse tendance à stimuler les glandes sébacées du fait de sa chaleur.
  7. Enfin, il est temps d’évoquer ce geste extrêmement répandu qui ne risque pas d’améliorer les choses en cas de cheveux gras : le passage de la main dans la chevelure. C’est peut-être chouette pour faire le beau ou pour se recoiffer, mais sachez que cette habitude tout ce qu’il y a de plus banale a pour effet de… vous commencez à connaître la chanson : production de sébum, etc.
  8. Enfin, l’alimentation peut aussi jouer un rôle non négligeable sur votre santé capillaire. Ça peut paraître bête, et ça l’est : alimentation grasse à cheveux gras. Facile à mémoriser, vous n’aurez pas besoin de le marquer sur un post-it. A l’inverse, les fruits et légumes frais sont à privilégier si vous souhaitez contrer le phénomène.

Vous voici informé des quelques habitudes à prendre, et aussi de tous ces petits gestes parasites à éviter ou à limiter afin de prévenir ou de faire disparaître le surplus de sébum qui nuit gravement à l’apparence des cheveux. Si toutefois cela s’avère insuffisant, n’allez pas vous tondre la tête dans un moment de panique désespéré : vous n’avez pas encore tout essayé.

Des soins adaptés si le problème persiste

Vous êtes plutôt produits de grande surface ou recettes de grand-mère ? Dans le premier cas, les shampoings pour cheveux gras sont évidemment le premier recours auquel on pense.

Si vos cheveux ne sont pas gras partout (il arrive que les pointes soient épargnées), il peut être judicieux d’alterner avec un shampoing pour cheveux normaux, pour un traitement moins lourd et moins asséchant. 

Autre conseil, soyez curieux et jetez un œil au packaging : avant d’acheter votre shampoing, mieux vaut vous assurer qu’il s’agit d’une formule douce dotée d’un pH neutre. Notez également que certains composants sont à fuir, à l’instar du collagène et du silicone qui ont pour but de faire briller vos cheveux mais qui peuvent également laisser des résidus susceptibles de graisser la fibre capillaire.

Ceci étant dit, si vous avez l’habitude de nous lire, vous n’êtes pas sans savoir que nous avons l’habitude de recommander des produits naturels lorsque la situation s’y prête. En l’occurrence, les cheveux gras peuvent être traités au moyen d’une routine capillaire 100% naturelle. Quelques suggestions :

  •  concoctez une préparation à base d’argile verte en poudre et de vinaigre, le tout mélangé avec de l’eau ; appliquez ce cocktail sur vos cheveux et laissez poser pendant 10 minutes     avant de rincer à l’eau tiède et de passer au shampoing
  • lavez vos cheveux avec du bicarbonate de soude et un peu d’eau ; appliquée une fois par semaine environ, cette potion magique s’attaquera au sébum ainsi qu’aux résidus de calcaire et de pollution
  • ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à votre shampoing peut également faire son petit effet
  • à part sous l’emprise de l’alcool, peu de gens ont l’idée de se verser du jus de citron dans les             cheveux… et pourtant, en cas de cheveux gras, cela peut être très utile (vous n’êtes pas             obligé de laisser les pépins, bien sûr)
  • ortie, bardane… la phytothérapie (médecine à base de plantes) est un complément idéal pour purifier le cuir chevelu.

Avec tous ces conseils, on peut dire que vous êtes parés pour barrer la route aux cheveux gras. No pasaran ! En adaptant légèrement votre mode de vie et en utilisant des soins appropriés, vous devriez retrouver assez rapidement un taux de sébum modéré.

Si tel n’est pas le cas, inutile de nous attaquer en justice tout de suite. Dans un premier temps, nous vous invitons à nous faire part de vos questions ou inquiétudes en déposant un commentaire auquel nous nous empresserons de répondre 😉

Plus de lecture 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron