BLACK-WEEK : jusqu’à -25€ sur toute la boutique

Passer au dentifrice en poudre : quels bénéfices ?

Et si le dentifrice en poudre était la meilleure option pour votre hygiène bucco-dentaire ? Comme un grand nombre de produits cosmétiques ou produits de soins que nous avons évoqués dans notre blog, il est possible de troquer son dentifrice conventionnel pour une alternative saine, économique et écologique.

Après cette petite mise en bouche, nous allons vous expliquer en quoi ce dentifrice consiste, quelles sont ses vertus, comment l’utiliser et comment le choisir.

Dans cet article

Qu'est-ce que le dentifrice en poudre ?

Un proverbe espagnol dit : “on doit mille fois plus estimer une dent qu’un diamant”. Si le dentifrice en poudre avait existé à cette lointaine époque, nul doute que l’auteur de cette maxime en aurait été un grand adepte.

Cette version naturelle et zéro déchet du dentifrice se caractérise notamment par son absence de produits chimiques, tout comme le dentifrice solide.

Elle se décline dans une multitude de recettes qui ont toutes en commun de contenir exclusivement des produits naturels et absolument pas d’eau.

 

Composition du dentifrice en poudre

La composition de ce dentifrice, c’est en quelque sorte “faire plus avec moins” : contrairement au dentifrice en pâte, on n’y trouve ni détergent, ni soude, ni triclosan, ni paraben, ni colorants, ni dioxyde de titane, ni de quelconques ingrédients dont le nom évoque au mieux nos cours de chimie de 4ème, au pire la perspective d’un cancer.

Composée seulement de quelques ingrédients sains majoritairement issus de l’agriculture biologique, la poudre se glisse entre les dents pour un nettoyage à la fois efficace et respectueux de l’émail dentaire et des gencives.

Quels bienfaits par rapport à un dentifrice classique ?

Vous l’aurez compris : ce qui fait la qualité du dentifrice en poudre, ce n’est pas seulement ce qu’il contient (nous détaillerons cet aspect dans le point suivant de notre article), mais aussi ce qu’il ne contient pas. Si nous nous sommes interrompus en cours de route sur le listing des ingrédients problématiques du dentifrice en pâte, sachez que nous aurions pu y consacrer un article entier.

Le dentifrice en poudre, lui, est exclusivement composé de substances actives. Autrement dit, la recette se limite à la partie utile du produit, en écartant les ingrédients controversés dont certains sont reconnus comme dangereux pour la santé des consommateurs. A noter par ailleurs que ce produit est une formule sèche ; au-delà de l’aspect écologique, l’absence d’eau permet de limiter le développement de corps étrangers tels que les microbes ou les bactéries.

D’un point de vue plus social, acheter du dentifrice en poudre revient à encourager des petites marques indépendantes (et pas spécialement plus onéreuses que les grandes marques). Ces marques à taille humaine sont bien souvent gérées par des passionnés, à la fois compétents et soucieux des problématiques sanitaires et éthiques. Enfin, la plupart des dentifrices poudre commercialisés possèdent des emballages biodégradables. Si vous décidez de fabriquer vous-même votre dentifrice en poudre, là aussi, c’est du zéro déchet !

Les différentes recettes : siwak, charbon végétal, blanc de meudon... : laquelle choisir ?

Après ces quelques lignes, vous serez officiellement expert en dentifrice en poudre. Si ce n’est pas vraiment le sujet idéal pour briller en soirée, rien de tel, en revanche, pour faire briller vos dents.

Siwak, argile blanche, carbonate de calcium, menthe… les ingrédients varient selon les recettes mais se comptent toujours sur les doigts d’une main. Focus sur les composants fréquents, sains et efficaces de ce dentifrice bio.

dentifrice en poudre au charbon

La poudre de siwak

Originaire du Moyen-Orient et déjà utilisée plusieurs siècles avant J.C., la poudre de siwak n’est pas à une vertu près. Elle renforce l’émail et les gencives, combat la plaque dentaire, les caries et la mauvaise haleine, exerce une action anti-inflammatoire et une action antibactérienne ; elle agit également sur la blancheur des dents grâce à ses propriétés détartrantes reconnues. 

L'argile blanche

L’argile blanche est, quant à elle, un abrasif doux qui assainit la bouche et offre un nettoyage en profondeur sans abîmer l’émail.

Carbonate de calcium ou blanc de meulon

Autre abrasif doux, le carbonate de calcium, aussi appelé blanc de meudon, reminéralise les dents et stimule les gencives, haleine fraîche et blancheur à la clé.

La menthe

La menthe est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes, mais également pour sa faculté à stimuler la production de salive. Bon à savoir : l’huile essentielle de menthe est aussi un remède fiable et efficace contre les maux de dents. En effet, ses propriétés désinfectantes et antalgiques ont pour effet d’apaiser les dents souffrantes et les tissus gingivaux enflammés !

Le charbon végétal

Le charbon végétal est à appréhender avec un peu plus de vigilance, comme nous l’expliquerons en détail dans un prochain article. Si son action blanchissante est indiscutable, il s’agit bien de sa seule propriété avérée. Ses supposées actions antiseptiques et antibactériennes, à la limite du marketing mensonger, ne font l’objet d’aucun consensus scientifique.

Pire, utilisé sur le long terme, le charbon abîme l’émail et augmente le risque de caries. Toutefois, ne croyez pas que nous ayons une dent contre ce produit : il est tout à fait envisageable d’y recourir avec modération pour des “cures de blancheur” ponctuelles.

Comment utiliser le dentifrice en poudre ?

Passons à la pratique : le dentifrice en poudre, comment ça s’utilise ? Vous allez voir, inutile d’avoir fait polytechnique pour acquérir cette compétence.

Ces produits sont parfois contenus dans des pots ronds et plats, à l’instar de certains produits cosmétiques de type crème ou gel pour les cheveux. Vous avez alors la possibilité de verser la poudre directement sur votre brosse à dents, au risque d’en mettre à côté et de retapisser une partie de votre salle de bain. Plus malin : garder un petit récipient sur son lavabo et, à chaque utilisation, y verser une petite quantité de poudre dans laquelle vous tremperez votre brosse à dents. Pour des raisons évidentes d’hygiène, on vous déconseille de plonger directement la brosse dans le pot.

Bon à savoir : certaines marques proposent un format flacon, dont le bouchon peut servir à recueillir la juste quantité de produit. Ce type de contenant vous évitera de kidnapper une tasse à café ou un verre à shooters dans votre cuisine pour effectuer cette opération. Ceci étant, l’aspect pratique est à considérer comme un bonus : privilégiez toujours vos besoins ainsi que la qualité de la recette.

Notez que le dentifrice en poudre est destiné à un brossage à sec, sauf bien sûr au moment du rinçage (soit dit en passant, même lorsque vous utilisez un dentifrice classique, il n’est pas recommandé de mouiller sa brosse à dents ou son dentifrice). Autre spécificité : l’absence de mousse. Elle vous perturbera peut-être dans un premier temps, mais vous verrez, on s’y fait rapidement. C’est même un avantage significatif pour les maladroits qui ont tendance à faire dégouliner leur dentifrice sur le menton ou les vêtements.

Vous avez toutes les cartes en main, maintenant à vous de jouer. Souvenez-vous que nous sommes toujours preneurs de vos retours d’expérience, alors n’hésitez pas à nous les partager en commentaires. Prêt, feu, bio !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron
Logo
Shopping cart