-10% sur votre 1ère commande sans condition d’achat | Code HELLODARON

Comment choisir sa crème pour tatouage ?

Le tatouage : bien plus qu’une mode, un véritable moyen d’expression et une œuvre gravée sur la peau… à vie. Il ne sert à rien de rappeler l’importance de bien réfléchir au choix et à la position du tatouage sur le corps, ces décisions vous appartiennent.

Un point primordial, cependant, et universel : peu importe le dessin, peu importe l’artiste, la peau doit être à la fois préparée et soignée, tout au long du processus, parfois long. Pour un beau résultat, et pour une conservation impeccable, l’essentiel est de prendre soin de l’épiderme avant et après la visite chez le tatoueur. 

Heureusement, il s’agit d’un processus finalement assez simple, pour peu d’être bien informé et d’y mettre un minimum d’assiduité. Cet article vous accompagne en approfondissant sur les soins à utiliser une fois la peau tatouée, mais aussi sur les bons gestes à adopter pour une cicatrisation optimale.

Table des matières

Comment prendre soin de son tatouage ?

Coup de tête ou mûrement réfléchi, le processus de tatouage sera le même, à savoir l’introduction d’entre entre le derme et l’épiderme à l’aide d’une aiguille, ce qui n’est jamais très agréable. Comme toute modification corporelle, le corps peut réagir de différentes manières.

Les précautions à prendre avant le tatouage

Afin de garantir une transition aussi douce que possible, après avoir choisi l’emplacement du tatouage, il est toujours utile de préparer la zone. 

S’il n’existe pas de soin efficace qui permettrait de magiquement effacer la douleur (les crèmes anesthésiantes durcissent la peau et sont à éviter absolument) , quelques gestes simples à effectuer dans les quelques jours précédant la séance pourront tout de même être utiles :

Après le rendez-vous chez le tatoueur : quels soins appliquer ?

Ça y est, le pas est passé et le tatouage est réussi ! Il est maintenant temps de soigner la peau au maximum afin de garantir un résultat sain (pas d’infection) et durable. Le tatoueur vous donnera sûrement les conseils adéquats, ainsi qu’un pansement à laisser sur le tatouage (généralement un film plastique) deux à quatre heures minimum. 

C’est là que le vrai passage crucial commence : il faudra s’équiper en produits nettoyants, aseptisants et hydratants adaptés, à appliquer au fur et à mesure du processus de cicatrisation.

Les deux premières semaines : passage charnière pour une bonne cicatrisation

A retenir que les deux à trois premières semaines sont vraiment importantes, car c’est durant celles-ci que le risque d’infection est le plus élevé. 

Tout d’abord, une petite listes de recommandations plus ou moins évidentes qui ne nécessitent aucun investissement, juste un peu d’attention :

Mais suivre ces indications n’est pas synonyme de cicatrisation optimale. 

Il faudra également nettoyer le tatouage avec un savon antiseptique ou à Ph neutre, en prenant soin d’irriter le moins possible la peau, et appliquer une crème hydratante/cicatrisante 2 à 3 fois par jour durant deux à trois semaines. C’est donc là que l’épreuve de patience commence !

L’Homéoplasmine est une pommade cicatrisante unanimement recommandée par les tatoueurs, pour sa facilité d’application et son pouvoir de pénétration. Mais ce n’est pas la seule pommade qui peut être recommandée par le tatoueur, et il est également possible d’opter pour une alternative totalement naturelle comme l’huile de coco. Il existe des crèmes hydratantes spéciales post-tattoo, sur lesquelles nous reviendrons plus tard.

Sur le long terme : conserver l’éclat et la finesse du dessin

Nous avons tous déjà vu des images de tatouage dont l’encre s’est estompée ou a “coulé” au fil du temps, ce qui n’est pas du plus bel effet. Il est toujours possible de retracer les lignes du dessin, mais, pour garder une peau élastique et un tracé précis, prendre soin de l’épiderme sur le long-terme est primordial. 

Durant les premières années qui suivent la création du tatouage, il ne faut pas lésiner sur la crème solaire et empêcher la zone de prendre des coups de soleil. Cette règle continue à s’appliquer sur le long-terme : une protection solaire est nécessaire dès que le soleil devient trop présent. Si la peau pèle, le tatouage risque de subir lui aussi des modifications peu agréables à l’œil. 

L’hydratation est également importante : appliquer une crème pour tatouage régulièrement permet à la peau de rester ferme et à la couleur de se fixer durablement.

Quand arrêter de mettre de la crème sur un tatouage?

Au risque de paraître redondant : jamais ! Bien sûr, au fil de temps, on s’éloigne beaucoup des applications quotidiennes nécessaires durant les premières semaines ; cependant, il est nécessaire de garder une peau saine et hydratée tout au long de la durée de vie du tatouage. C’est d’ailleurs le cas pour tout l’épiderme : une crème ou un soin adapté à la peau permet non seulement de ralentir les effets de l’âge sur l’organisme, mais aussi de garder une peau tonique et de conserver l’éclat naturel de l’épiderme. 

Choix de la crème pour tatouage : quel soin privilégier?

Bien qu’au fil des années, une crème hydratante basique puisse se substituer à la crème pour tatouage, il est conseillé d’utiliser une crème pour tatouage les premiers temps, qui possède les propriétés d’une pommade ultra-nourrissante et favorise une cicatrisation durable. Aujourd’hui, il en existe une multitude :

Hustle Butter Deluxe : un soin hype et efficace

Conçu comme un mashup entre la pommade et le baume, ce soin est utilisable avant, pendant et après la cicatrisation, et très agréable à l’emploi. Orné d’un joli logo de la marque Killer Ink, le packaging renferme un concentré de beurres de karité, de mangue et d’extraits d’Aloe Vera, pour un soin très nourrissant qui ne laisse pas de film gras sur l’épiderme et assure une protection adaptée.

Biocyte : la crème après-tatouage éthique et durable

La marque Biocyte s’est lancée dans les soins post-tattoo avec cette crème vegan et sans parabènes, en incorporant un ingrédient très intéressant, à savoir l’huile de tamaru. Assez peu connu en France, cet actif est traditionnellement utilisé par les tatoueurs polynésiens et garantit une cicatrisation rapide. Celle-ci est renforcée par la présence de PCA, un autre actif naturel qui renforce la capacité de rétention d’eau de l’épiderme, et maximise donc l’effet hydratant de la crème. 

Balm tattoo : un baume vintage et adapté

En plus de proposer un packaging très réussi et facile d’utilisation avec son format tube, la marque Delab a conçu un baume vegan qui prend soin de tous types de peaux après le passage de l’aiguille. Grâce à une haute teneur en panthénol (5%), il est particulièrement adapté pour conserver de belles couleurs et un épiderme sain. L’huile d’amande apporte un côté très nourrissant et une odeur agréable au soin, facile à appliquer. 

Tattoolicious : la crème plébiscitée par les professionnels

Marque italienne spécialisée dans les soins dédiés aux cellules encrées, Tattoolicious commercialise toute une gamme de crèmes contenant des actifs issus de l’agriculture biologique, avec des actions ciblées (fixateur de couleur, protection solaire…). La crème post-tatouage possède un effet revitalisant immédiat et une action antioxydante qui conserve la brillance du tatouage sur le long-terme. Les huiles de calendula et de lavande ont un effet apaisant et hydratant, et le pouvoir de pénétration de la crème est impressionnant. 

Sensiderm : un soin ultra-apaisant pour les peaux sensibles

Pour finir, voici une crème conçue comme un véritable soin pharmaceutique simple et efficace par la marque Sensiderm. Il s’agit moins d’un soin après-tatouage à proprement parler que d’une crème hautement apaisante conçue pour les peaux sensibles et irritées. Elle remplit parfaitement son rôle sur une peau tatouée, grâce à son action hydratante et calmante : elle réduira grandement l’envie du fraîchement tatoué de gratter la zone sensible !

Un tatouage se réfléchit : le choix du motif, du tatoueur et de l’emplacement ne dépend que des goûts de chacun. Mais, peu importe la taille ou la position, il est primordial de prendre soin de sa peau avant, pendant et après les séances chez le tatoueur. Ce professionnel saura vous conseiller, mais les quelques étapes décrites dans cet articles sont universelles et essentielles pour une cicatrisation durable et efficace. Les crèmes pour tatouage ne manquent pas, et doivent être choisies avec soin en fonction de leur pouvoir hydratant, apaisant et fixateur. 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron
Logo
Shopping cart