-15% sur votre première commande    |   Livraison offerte dès 60€

Comment utiliser un blaireau de rasage ?

Le type de poils de votre blaireau de rasage importe

Selon le type de poils dont sera doté votre blaireau de rasage, l’utilisation que vous en ferez ne sera pas tout à fait la même. C’est en partie le poil du blaireau qui conditionne sa préparation !

Les poils naturels (blaireau, soies de cochon, cheval…)

Si vous jetez votre dévolu sur un blaireau aux poils naturels, il est primordial de les laisser tremper 5 à 6 minutes à mi-touffe afin de les assouplir et de les préparer à l’usage. Ce rituel est d’autant plus nécessaire sur les soies de cochon et de cheval, bien connues pour leur texture très rigide.

Dans un second temps, il faut bien entendu essorer le blaireau. N’y allez pas trop fort, l’idéal est qu’il reste légèrement humide à l’intérieur.tremper le blaireau de rasage

Les poils synthétiques

Si votre blaireau comporte des poils synthétiques, il est inutile de les laisser tremper. Une simple humidification suivie d’un essorage léger seront suffisants.

Après quoi vous pourrez passer à l’étape du « chargement », terme technique important que nous expliquerons dans la partie suivante ; (c’est moins compliqué que ça en a l’air !).

Selon le produit de rasage que vous utilisez

Après la préparation, passons à la suite logique : l’utilisation du blaireau de rasage. A l’instar de la première étape, le déroulé de celle-ci variera en fonction du contexte, en l’occurrence du soin de rasage auquel vous aurez recours.

Utiliser un blaireau avec un savon à raser

Savon à barbe Darwin | Avis et test

Pour les amateurs de savon à raser, voici la marche à suivre :

  1. Appliquez une fine pellicule d’eau chaude sur le savon (le tips de l’ami Fislade).
  2. Si vous utilisez un blaireau à poils naturels, laissez-le tremper 5 minutes dans de l’eau tiède et essorez les poils.
  3. Passez au chargement du blaireau : ce processus consiste à opérer des mouvements circulaires avec le blaireau à même le savon à raser afin de charger de mousse l’ensemble de la touffe du blaireau (pour bien imbiber, il faut compter environ 20 à 30 secondes).
  4. Si après cela la mousse vous semble trop dense et trop épaisse, c’est le moment d’ajouter quelques gouttes d’eau tiède sur les touffes du blaireau histoire d’harmoniser la substance (attention : allez-y doucement, l’accessoire doit être humide et non inondé de flotte au risque d’avoir une mousse trop aérienne).
  5. On passe au blaireautage. Ce terme un tantinet loufoque désigne tout simplement la phase d’application de la mousse sur votre visage, laquelle se découpe en deux étapes :
  6. Faire monter la mousse. Vous avez commencé à le faire lorsque la mousse était dans le bol ; la fin du processus se déroulera sur votre visage. Comme pour le chargement, allez-y avec des petits gestes circulaires. Là encore, n’hésitez pas à parfaire la texture de la mousse en ajoutant quelques gouttes si nécessaire. Elle ne doit être ni trop aérienne ni trop épaisse.
  7. Aplanir la mousse.Votre mousse est bien montée ? Mettez-y un peu d’ordre en éliminant les reliefs indésirables de façon à obtenir une mousse bien nette et bien étalée. Pour ce faire, il suffit d’adopter des mouvements plus directs, plus rectilignes qui équilibrera l’ensemble.

NB : si vous souhaitez exécuter plusieurs passages avec votre rasoir, épargnez-vous une répétition inutile. Laissez simplement le blaireau posé à la verticale et reprenez-le tel quel lors du second passage !

Utiliser le blaireau avec une crème à raser

crème à raser Oak Beard Care | Avis

Pour les amateurs de crème à raser, le processus est similaire mais comporte tout de même quelques nuances qui s’expliquent par la différence notable de texture entre le savon et à la crème à raser. Cette dernière n’étant ni plus ni moins qu’un savon déjà travaillé et prêt à être monté en mousse, son traitement sera logiquement moins fastidieux !

Le chargement du blaireau peut être réalisé de trois façons différentes :

  1. Option 1 : mettre une noix de crème au fond d’un bol et y plonger le blaireau pour le charger à l’aide de mouvements circulaires (exactement comme le chargement du blaireau avec le savon solide)
  2. Option 2 : déposer une noix de crème de rasage sur chacune de vos joues, puis monter la crème directement sur le visage au moyen de mouvements circulaires
  3. Option 3 : appliquer une noix de crème sur la touffe du blaireau puis faire monter la mousse sur le visage
  4. C’est parti pour le blaireautage. Comme pour le savon à raser, celui-ci s’effectue à l’aide de mouvements circulaires pour bien faire monter la mousse, suivis de mouvements plus rectilignes de façon à l’étaler convenablement. Si la mousse vous semble trop timide, ajoutez quelques gouttes d’eau tiède, en faisant attention, là aussi, de ne pas noyer les poils dans l’eau.

Paré au rasage !

En vidéo avec l’ami Fislade

Et après ? Prenez soin de votre blaireau…

Votre blaireau est fin prêt, votre mousse est armée… fort bien, vous voici en parfaite condition pour commencer à débroussailler un peu tout ça. Mais une fois que vous aurez accompli votre mission, restez concentré : il vous reste un ultime geste à effectuer. Pour un entretien digne de ce nom, votre blaireau doit impérativement être rincé après votre rasage (à l’eau chaude de préférence). Ainsi les résidus de savon incrustés entre les poils du blaireau seront éliminés et l’instrument se dégradera moins rapidement. Pour finir, essorez votre blaireau bien comme il faut en serrant la touffe dans la main puis en le secouant vers le bas pour faire tomber les dernières gouttes !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron