– 15% sur votre commande jusqu’au 21/06 avec le code : DARONDAY. RDV sur la boutique Barbedudaron

Huile de baobab, quels bienfaits ?

Originaire d’Afrique, le baobab est probablement l’un des arbres les plus impressionnants tous continents confondus : pouvant vivre durant plusieurs milliers d’années, il atteint parfois jusqu’à 20 mètres de haut ! Les populations locales ont rapidement utilisé cet arbre mythique pour ses nombreuses propriétés, fabricant des produits issus du bois, de l’écorce mais aussi de ses feuilles et ses fruits. L’huile de baobab recèle de bienfaits :  nourrissante, adoucissante et apaisante, elle peut vite devenir indispensable au quotidien. Voyons ensemble tout cela à travers cet article.

Table des matières

Origine de l’huile de baobab

Le nom du baobab provient de l’arabe “bu hibab”, qui signifie fruit à nombreuses graines. Il pousse naturellement en Afrique et à Madagascar, et se distingue par son exceptionnelle résistance à la sécheresse. 

Tout d’abord connu pour ses fruits, très riches en vitamine C, on utilise également ses graines afin d’extraire l’huile de baobab. En effet, les graines représentent une grande partie des fruits, et sont composées d’un fin épicarpe brun qui recouvre un endocarpe huileux, très riche en protéines et en acides gras. Extraite à froid, le rendement est assez faible (environ 4%), mais tous les bienfaits de la graine sont préservés, ce qui fait de l’huile de baobab une huile rare et précieuse. 

Huile de Baobab Mira

Huile Into the Baobab / Huile de baobab Pure Mira

  • Composition 100% naturelle
  • Flacon de 50 ml
  • Origine : Madagascar

8,90€

Caractéristiques de l'huile de baobab

L’huile de baobab est composée de près d’un tiers d’acides gras essentiels : on trouve 60% d’acide linoléique et oléique. On retrouve également, du côté des agents gras, de l’acide palmitique (environ 20%) et de l’acide stéarique (environ 5%).

Contrairement aux fruits du baobab, l’huile ne contient que peu de vitamine C : en revanche, elle renferme de la vitamine E en grande quantité, ainsi que des vitamines A et D, nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Riche en oligo-éléments, elle pénètre l’épiderme et s’applique avec facilité, sans laisser de film trop gras sur la peau. Elle contient également une dose impressionnante de tocophérols et phytostérols, des noms qui peuvent paraître barbares au premier abord, mais qui désignent tout simplement des agents protecteurs et anti-oxydants. 

Bienfaits de l'huile de baobab

Huile de Baobab Mira

L’huile de baobab recèle donc une composition très intéressante, à la fois pour la peau et pour les cheveux. Elle s’utilise de manière locale et cutanée, par massages ou onctions. On peut s’en servir régulièrement afin de constater ses bienfaits rapidement, tout en prenant garde à ne pas en appliquer de trop grandes quantités, en raison de la nature grasse de l’huile. 

Pour la peau

  • Nourrir et hydrater. L’huile de baobab s’utilise sur tous types de peaux, particulièrement les peaux sèches ou gercées. La quantité d’acides gras qu’elle contient hydrate en profondeur l’épiderme, nourrit les zones asséchées et protège le film hydro-lipidique. Elle est donc excellente pour maintenir l’équilibre de la peau, car elle ne favorise pas la production de sébum et n’est pas comédogène.
  • Rajeunir. Elle est composée de tocophérols et phytostérols : les premiers sont des agents anti-oxydants qui rajeunissent et lissent les ridules, tandis que les seconds renforcent la membrane cellulaire. L’huile de baobab est donc un excellent allié des peaux matures, en favorisant la circulation sanguine et le cycle de régénérescence cellulaire.
  • Protéger. Riche en vitamine E et en béta-carotène, l’huile de baobab est utilisée depuis longtemps en Afrique afin de se protéger efficacement des effets du soleil. Elle confère à la peau un teint mordoré du plus bel effet, tout en ayant une action émolliente. Elle est également recommandée en massage ciblé pour réduire les cicatrices, vergetures et autres traces sur l’épiderme.

Pour les cheveux et la barbe

  • Régénérer. Là encore, la teneur de l’huile de baobab en acides gras essentiel en fait un très bon soin capillaire. Si elle convient à tous types de cheveux, c’est sur les cheveux secs et les pointes fourchues qu’elle aura le plus d’effet. Intégrée à un shampooing neutre, elle va adoucir et faire briller les longueurs comme les racines.
  • Hydrater et nourrir. Idem pour l’hydratation : quelle que soit leur longueur, la fibre capillaire a besoin d’être nourrie et protégée, ce que l’huile de baobab fait à merveille. Ses nombreuses vitamines vont renforcer le cheveu et booster sa croissance. Appliquée en massage sur le crâne, elle est efficace contre les irritations, rougeurs et pellicules.
  • Prendre soin de la barbe. Ces propriétés s’appliquent également à la barbe! En effet, s’il est moins commun d’avoir des poils fourchus, l’huile de baobab est tout de même très efficace pour nourrir et protéger la barbe et la peau du visage. Ainsi, elle va hydrater l’épiderme tout en adoucissant les poils et en structurant les barbes les plus longues.

Utiliser de l’huile de baobab : quelles synergies?

Si l’on veut tirer le maximum de bienfaits de cette huile, il faut cibler son utilisation et savoir comment la mélanger. Elle peut être appliquée seule sur la peau, sur des zones tiraillées et sèches, ou en massage sur des cicatrices ou infections cutanées (psoriasis notamment). Mais on peut également l’utiliser en synergie pour faire ressortir toutes ses vertus :

Pour la peau : Si l’on veut maximiser son effet réparateur, il est conseillé d’utiliser l’huile de baobab en synergie avec de l’huile végétale de rose musquée et de l’huile essentielle de lavande. Pour accentuer son aspect anti-âge, les huiles essentielles de Géranium Rosat ou de Ciste sont particulièrement adaptées.
A noter que l’on peut également verser une quinzaine de gouttes dans un bain afin de prendre soin de tout le corps.

Pour les lèvres : En cas de lèvres très gercées, il est possible de mélanger quelques gouttes d’huile de baobab avec de la cire d’abeille fondue, puis de laisser solidifier le mélange afin d’obtenir un baume naturel et efficace.

Pour les cheveux : En cas de cheveux secs, il est recommandé d’associer l’huile de baobab (20 mL) avec de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang ou de Géranium Rosat (10 gouttes) afin de masser les pointes et les racines. Laisser reposer 20mn puis laver les cheveux comme à l’accoutumée.

L’huile extraite à froid des fruits du baobab recèle donc des composés essentiels et particulièrement adaptés aux peaux sèches ou sensibles, mais pas que ! Ses propriétés adoucissantes, nourrissantes et apaisantes en font un excellent agent réparateur et protecteur de la peau comme des cheveux et de la barbe. Elle s’applique d’ailleurs régulièrement sur tous types de peaux ou de cheveux. Utilisée seule ou en synergie, l’huile de baobab rajeunit, répare et prend soin de l’organisme. 

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Barbe du daron