Nouvelle huile à barbe “Le Grand Daron”

Argile verte, rose, blanche, rouge, bleue, jaune : laquelle choisir ?

Vous connaissez forcément l’argile verte et l’argile blanche, utilisées depuis des siècles pour les problèmes de peau mais également sur les cheveux. Mais saviez-vous qu’il existe également de l’argile rose, rouge, bleue et jaune ?

Et à chaque couleur ses propriétés pour la peau, les cheveux et pour lutter contre divers maux du quotidien ! Dans cet article, vous trouverez toutes les informations dont vous aurez besoin sur chaque type d’argile pour savoir laquelle utiliser à l’avenir. C’est parti !

L'argile verte

De toutes les formes d’argile, l’argile verte est sans conteste la plus connue et la plus utilisée. Elle est verte à cause de la réduction des acides ferriques dans sa composition. Mais il existe en réalité différents types d’argile verte. Les plus répandues sont l’Illite et la Montmorillonite. L’argile verte Illite, composée de silice (40%) et d’environ 9% de fer, a un fort pouvoir absorbant. En revanche, son pouvoir d’adsorption (fixation des molécules à la surface d’un solide) est faible. L’argile verte Montmorillonite est elle plus riche en silice (58 à 62%) et en magnésium (10%). A l’inverse, elle est plus adsorbante qu’absorbante.

Dans tous les cas, l’argile verte a des propriétés spécifiques. Elle est reminéralisante, détoxifiante et nettoyante. L’argile verte conviendra donc aux peaux normales à grasses. Elle pourra être appliquée sous forme de masque une fois par semaine.

Pour lutter contre l’acné, on utilisera de l’argile verte Montmorillonite, qui va limiter l’inflammation et l’infection comme l’excès de sébum. Un masque complet avec 30 minutes de pose peut être réalisé chaque semaine. Il est également possible d’appliquer l’argile verte en cataplasme chaque jour pendant 5 minutes.

Pour soulager des brûlures peu étendues du premier ou seconde degré, des cataplasmes d’argile verte froide peuvent être réalisés plusieurs fois par jour.

Contre les rhumatismes et les problèmes digestifs, il est conseillé de boire de l’eau argileuse. Sur des escarres débutantes, des cataplasmes peuvent également être réalisés plusieurs fois par jour, en veillant à humidifier la peau au préalable.

L'argile rose

L’argile rose est obtenue en mélangeant de l’argile blanche et de l’argile rouge. Cette alliance permet de démultiplier les propriétés de ces deux argiles. Résultat, l’argile rose est majoritairement composée de silicate d’aluminium hydraté mais contient également une quantité intéressante de fer (4 à 6%).

Ainsi, l’argile rose est purifiante, nettoyage, tonifiante et colorante.
On utilisera surtout l’argile rose sur des peaux fragiles ou couperosées. Un masque peut alors être réalisé une fois par semaine.

Les cuirs chevelus sensibles apprécieront eux aussi un masque réalisé à partir de pâte d’argile rose, à répartir sur l’ensemble du crâne.

L'argile blanche

L’argile blanche est elle aussi majoritairement composée de silicate d’aluminium hydraté. Mais elle contient également plus de 30% d’alumine, qui lui donne sa couleur blanche. C’est une argile qui se distingue par sa faible teneur en fer. L’argile blanche est très répandue pour les soins de la peau, des cheveux, en maquillage et également à des fins médicinales.

Les bienfaits de l’argile blanche sont nombreux. Elle est purifiante, adoucissante, réparatrice, antiseptique, détoxifiante et absorbante. Les peaux sensibles apprécieront particulièrement l’argile blanche, qui pourra être appliquée en masque une fois par semaine.

Plus surprenant, l’argile blanche peut également être utilisée comme déodorant. La poudre devra alors être appliquée comme un talc, directement sous les aisselles. Pas besoin d’humidifier la peau au préalable ! Sous les pieds ou dans les chaussures, l’argile blanche se révèle également très efficace pour limiter les mauvaises odeurs. Vous pouvez également ajouter de l’huile essentielle de Palmarosa pour un résultat encore plus flagrant.

On utilise également l’argile blanche pour garder des dents blanches. Il faudra alors réaliser régulièrement des bains de bouche avec un eau argileuse supplémentée en sel. Si vos gencives sont infectées ou inflammées, un bain de bouche d’argile blanche avec du sel devrait vous soulager grâce aux propriétés antiseptiques et adoucissantes.

En cas de douleurs d’estomac, un verre d’eau argileuse consommé avant chaque repas est d’une efficacité redoutable. Cela peut être réalisé de manière ponctuelle ou en cure de trois semaines. Toutefois, il ne faut pas dépasser une cuillère à café d’argile par jour.
Enfin, pour les fesses irritées de bébé, l’argile blanche peut être utilisée comme du talc.

L'argile rouge

L’argile rouge, dont la couleur se rapproche parfois plutôt du brun, est elle aussi majoritairement composée de silicate d’aluminium hydraté. Sa couleur si unique est en grande partie expliquée par sa forte teneur en fer : 6 à 9%. Le plus souvent de type Illite et Kaolinite, elle peut également être Montmorillonite.

Les bienfaits de l’argile rouge sont nombreux. Elle est nettoyante, tonifiante, adsorbante et colorante. On utilisera l’argile rouge sur les peaux sujettes aux rougeurs, sous la forme d’un masque à appliquer une fois par semaine.

En cas d’anémie, il est possible de réaliser une cure d’eau d’argile rouge pendant trois semaines, à raison de deux verres par jour. Les personnes souffrant d’hépatite peuvent réaliser des cataplasmes d’argile rouge pour soulager la douleur et l’inflammation. Une cure d’eau argileuse d’une durée de trois semaines sera également très bénéfique.

L'argile bleue

L’argile bleue est un mélange de Montmorillonite et d’Illite. Cette argile à la couleur unique est principalement utilisée en cosmétique mais aussi pour les soins de la peau et des cheveux. Détoxifiante, cicatrisante, assouplissante et colorante, l’argile bleue ne manque pas de propriétés bénéfiques.

Les peaux normales à grasses l’apprécieront en masque léger, en la couplant à de l’huile végétale et à un peu d’eau. Un gommage est également possible, en massant de manière circulaire avant de rincer. Pour raviver un teint terne, un masque à l’argile bleue laissé posé 5 minutes sera redoutable d’efficacité.

Pour les cheveux gras, un masque avec un temps de pose de 15 minutes, bien réparti sur l’ensemble du cuir chevelu, sera très efficace.

L'argile jaune

Dernière argile à étudier : l’argile jaune, très riche en oxyde de fer (5 à 7%) et bien sûr en silicate d’aluminium hydratée. Cette argile est le plus souvent de type Illite. L’argile jaune est purifiante, nettoyante, tonifiante et colorante.

Les peaux mixtes à grasses mais aussi les peaux tachées apprécieront l’argile jaune en masque, à faire une fois par semaine.
Enfin, l’argile jaune peut être utilisée en maquillage pour poudrer les joues et leur donner un teint éclatant et hâlé.

 

Désormais, vous savez tout des différents types d’argile et vous pourrez les utiliser à bon escient. Un soin naturel dont on aurait tort de se priver !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron
Logo
Shopping cart