Nouvelle huile à barbe “Le Grand Daron”

L’oriculi, le coton-tige écologique en bambou pour se nettoyer les oreilles

Si vous vous intéressé de près au zéro déchet, l’oriculi n’a pas du vous échapper. Pour les autres voici un article complet pour décrypter ce petit objet ô combien important.

C’est quoi un oriculi ?

C’est quoi un oriculi au juste ? Pas de surprise le titre de l’article pose les bases. Un oriculi est une tige en bambou qui permet de nettoyer ses oreilles (ndlr : il existe aussi des cure-oreilles en inox) . A noter que le nom « Oriculi » est un terme déposé par la marque française Lamazuna. 

Le concept nous vient du Japon, où ce petit objet est appelé Mimikaki (ndlr : mimi = oreille | kaki = nettoyage). Pour l’anecdote, il est coutume dans ce pays de pratiquer le nettoyage des oreilles en famille. 

Revenons-en à l’oriculi. Pour résumer, il désigne donc un cure-oreille qui a pour vocation de remplacer le coton-tige à usage unique en plastique. Ce dernier est amené à disparaitre en 2020 (ndlr : les cotons-tiges en plastique seront interdits à la vente en France à cette date) et c’est une bonne nouvelle tant il est une aberration écologique. Contrairement au coton-tige jetable, le cure-oreille en bambou est réutilisable. Il s’intègre donc parfaitement dans une démarche « zero waste » (zéro déchet)

Anatomie de l’oriculi

oriculi cure-oreille

En soi, l’oriculi est un objet relativement simple. Il est composé :

  1. d’un bâtonet en bambou avec deux extrémités.
  2. Sur la première extrémité on retrouve généralement une petite boule de couleur. Elle est purement pratique puisqu’elle permet de distinguer l’oriculi de chaque membre de la famille.
  3. De l’autre côté, la seconde extrémité. Celle qui nous intéresse car c’est avec elle que l’on va pour entreprendre le nettoyage des oreilles. Elle prend la forme d’une petite cuillère. 

Quels sont les avantages de ce cure-oreille ?

Ils sont écologiques

Ces curettes auriculaires se réutilisent à souhait puisqu’ils sont lavables. Automiquement ça fait moins de plastique produit, moins de déchets plastiques nocifs pour l’environnement ! Depuis de nombreuses années, les coton tiges font parties du top 10 des déchets que l’on retrouve le plus souvent sur les plages. Un triste sort pour les fonds marins qui sont de plus en plus pollués. En nettoyant vos oreilles avec cure-oreille en bois vous réduisez la chance de voir des bâtonnets en plastique ingurgités par la faune de nos océans.

Vous allez réduire la facture

En écartant les coton-tiges jetables de notre quotidien nous réduisons nos achats réguliers de consommables. Pas négligeable d’un point de vue économique sur le long terme !

Ils sont plus adaptés pour nettoyer le conduit auditif

Saviez-vous que l’utilisation du coton-tige pour l’hygiène des oreilles n’était pas adapté ? Les professionnels ORL déconseillent d’ailleurs son utilisation. Il faut dire que la fonction du bâtonnet ouaté a été détourné ! Et oui le coton-tige était à l’origine destiné à nettoyer chez les nourrissons les plis de peau et autres interstices (nombril…) et dans des cas paramédicaux.

Sachez que le coton présent aux extrémités de ces bâtonnets à tendance à tasser le cérumen à l’intérieur de notre oreille provoquant parfois des bouchons. Les coton-tiges sont également à l’origine d’irritations du conduit auditif et d’otites… Pas forcément le top !

Est-ce que ça fait mal ? 

Non à condition de l’utiliser correctement. Rien ne sert par exemple d’insérer trop loin l’extrémité du cure-oreille dans le conduit auditif au risque d’endommager le tympan. 

A ce propos, il est recommandé de ne pas laisser un enfant utiliser seul un oriculi car il nécessite minutie et précaution dans son utilisation. 

Comment utiliser l’oriculi ? 

L’utilisation de ce coton-tige réutilisable peut être déconcertante la première fois. Effectivement, le coup de main n’est pas immédiat.

Sachez d’abord qu’il est inutile de l’enfoncer trop loin dans l’oreille comme on aurait tendance à le faire avec un coton-tige jetable. Le cérumen joue un rôle essentiel pour protéger vos oreilles. Par conséquent, on cherchera à retirer celui qui se retrouve à l’entrée de l’oreille. Pour cela placez donc votre index à l’avant de l’oriculi et grattez l’entrée de l’oreille (à utiliser une à deux fois par semaine maximum)

Comment entretenir l’oriculi ? 

  1. Après chaque utilisation, nettoyez le sous l’eau clair. Vous pouvez ajouter un peu de savon de Marseille pour un nettoyage optimal. Laissez ensuite sécher la tige en bois à l’air libre.
  2. Pour désinfecter la tige, il est possible de façon ponctuelle (1 fois / mois par exemple) de la frotter à l’aide d’un chiffon avec quelques gouttes d’huile essentielle de Tea tree.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Barbe du daron
Logo
Shopping cart