Peigne en corne pour la barbe : pourquoi l'utiliser ? | Barbedudaron.fr
peigne corne garden barbe

Pourquoi utiliser un peigne en corne ?

A l'heure actuelle, il y a fort à parier que vous utilisez un peigne en plastique. C'est ce qu'on trouve le plus facilement et le prix défie toute concurrence. Mais pour démêler les cheveux et même la barbe sans casser le poil, le plastique n'est définitivement pas la bonne matière. Dans le temps, on utilisait le peigne en corne. 

De fabrication artisanale, il démêle barbe et cheveux sans électricité statique, les fait briller et contribue même à leur bonne santé. Autant de raisons de troquer votre peigne en plastique contre un peigne en corne.

Le peigne en corne, un objet qui traverse les époque

Le peigne en corne est un objet qui ne date pas d'hier ! Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'Homme se coiffe depuis des siècles. On a daté les premiers peignes en corne et en ivoire au IIIe siècle après J.-C., dans l'Ariège. A partir de là, la fabrication a pris de l'ampleur.

Elle fut d'abord très artisanale et rudimentaire, avec des manches en bois de buis, du XVIIe au XVI siècle. A partir du XVIIe siècle, toujours dans l'Ariège, la fabrication devient plus industrielle qu'artisanale. Si bien qu'au XIXe siècle, l'Ariège est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de peignes en corne. Des cornes qui provenaient d'Afrique du Sud, d'Amérique du Sud, de Madagascar et d'Australie.

Malheureusement, à partir du début du XXe siècle, les usines ariégeoises perdent une grande partie de leur main d'oeuvre. Puis le peigne en plastique apparaît dans les années 1930, entraînant le déclin progressif de l'activité. Aujourd'hui, des ateliers subsistent en Ariège mais le peigne en corne est devenu un objet rare. Cependant, il reste abordable. Et c'est une bonne nouvelle puisque nous gagnerions tous à en utiliser un.

Comment est-il fabriqué ? 

La fabrication des peignes en corne est donc restée relativement artisanale, même si des machines sont venues faciliter le travail. Les cornes utilisées sont celles de boeufs. Certaines proviennent de boeufs français et d'autres d'Amérique du Sud et d'Australie.

Pour la fabrication des peignes, c'est le milieu de la corne qui est utilisé. Le haut est réduit en copeaux et utilisé comme engrais tandis que la pointe est utilisée pour la conception de manches de couteaux. Rien ne se perd !

Il faut environ une demie-heure et de nombreuses étapes pour fabriquer manuellement un peigne en corne : un vrai travail d'orfèvre. La matière première sera chauffée et découpée pour en faire une plaque rectangulaire dans laquelle le peigne sera réalisé. Après un deuxième chauffage, il faudra laisser la plaque de corne au repos pendant un mois pour que la fibre, qui aura été étirée, puisse se rétracter.

Un travail de grattage est ensuite effectué pour supprimer les défauts importants comme les bosses. Plusieurs étapes de découpage seront alors nécessaires pour donner au peigne sa forme finale. Le peigne en corne sera ensuite poncé puis poli, afin de lui donner un aspect brillant. Enfin, pour faire apparaître toutes les nuances de la corne, une touche de blanc d'Espagne est ajoutée. Le peigne en corne est alors terminé et pourra être utilisé pendant des décennies sans s'abîmer.

Les avantages du peigne en corne 

Si le peigne en corne a traversé les siècles et se trouve encore utilisé à notre époque, c'est qu'il a de multiples avantages. C'est sans aucun doute la meilleure matière pour le coiffage et le soin du cheveu et de la barbe.

Adieu électricité statique

Les peignes en plastique ont le grand désavantage de piéger les charges électriques, ce qui va créer de l'électricité statique et donner un aspect peu soigné aux poils. Cet aspect va s'accentuer au cours de la journée puisque de l'électricité statique est produite naturellement au cours de la journée lorsque l'air frotte la chevelure. Le peigne en corne, lui, ne piège pas les charges électriques. Au contraire, il rééquilibre les charges électriques des cheveux. Le résultat est donc irréprochable.

Des cheveux plus lisses, plus brillants et en meilleure santé

Autre avantage de la corne : elle est de même nature moléculaire que les cheveux et les poils de la barbe. Ainsi, le poil ne s'accroche pas aux écailles du peigne en corne comme ce serait le cas avec le plastique. Le démêlage est alors grandement facilité : il glisse sans le fragiliser.

La corne est constituée de kératine, comme nos ongles, nos cheveux et nos poils de barbe. La kératine referme les écailles des cheveux qui, ainsi, résistent mieux aux agressions extérieures comme la pollution, le soleil et l'humidité. La santé des poils est donc améliorée. Ils ne sont ni gras, ni secs.

En refermant les écailles des cheveux, la cuticule est intacte et peut ainsi renvoyer la lumière. Résultat, les cheveux apparaissent plus brillants. Le peigne en plastique, lui, agresse et use la cuticule en arrachant des micro-particules.

Une matière écologique

Un peigne en plastique ne vous accompagnera pas toute votre vie. Et, lorsque vous devrez le jeter, il polluera. Soit par qu'il sera incinéré, soit parce qu'il se dégradera, très lentement, dans une décharge.

Le peigne en corne est lui biodégradable puisque son ponçage est fait de manière naturelle, que le polissage est mécanique et que sa fabrication n'intègre aucun solvant. De plus, la corne est un matériau naturel et renouvelable. Utiliser un peigne en corne est donc également un choix écologique.

​Bien entretenir son peigne en corne

Pour conserver son peigne en corne, il faut cependant bien l'entretenir. Mais, pas de panique, c'est très simple. En fait, puisque la corne est constituée de kératine, au même titre que nos cheveux, le peigne entretient les cheveux et les cheveux entretiennent le peigne. C'est un cercle vertueux !

Mais il arrive qu'au bout de quelques années et selon le climat, le peigne en corne se voile légèrement. Dans ce cas-là, un petit entretien sera nécessaire. Vous pouvez tout simplement le laver à l'eau tiède avec un peu de savon naturel comme du savon de Marseille.

Après alors utilisé le peigne sur cheveux mouillés ou après un lavage, il faut impérativement l'essuyer. Vous pouvez utiliser un mouchoir en tissu ou une serviette de bain.

N'utilisez pas de produits chimiques pour nettoyer votre peigne en corne car il risquerait de s'écailler.

Comment utiliser un peigne en corne ?

Si vous avez les cheveux mi-longs ou longs, il convient de commencer par peigner les pointes avant de remonter vers les racines. Car, si vous commencez par les racines, les cheveux abîmés vont s'emmêler et provoquer des nœuds.

Pour prendre soin de vos cheveux, soutenir l'artisanat local français et opter pour une matière biodégradable et renouvelable, il n'y a pas mieux que le peigne en corne. Surtout que l'on en trouve pour toutes les natures de cheveux : fins, épais, frisés, crépus, etc. Il existe même des modèles spécifiques pour se peigner la barbe ou la moustache.

Plus de lecture 

À propos de l’auteur Barbedudaron

Pour tous les hommes qui arborent fièrement la barbe. Ceux qui la soignent et taillent méticuleusement ce qui fait d'eux un homme. Ceux qui recherchent les meilleurs outils pour faire un job propre : tondeuse à barbe, rasoir coupe-chou, rasoir de sécurité... barbedudaron.fr est là !

Laisser un commentaire: